#whomademyclothes

Le 24 avril 2013 s'effondrait le bâtiment du Rana Plaza, à Dacca, capitale du Bangladesh, provocant la mort de 1127 ouvriers de l'industrie textile. L'immeuble abritait en effet plusieurs ateliers de confection, travaillant pour des marques de vêtements internationales. Ce drame a aidé à la prise de conscience des consommateurs des limites de la fast fashion (produire loin à bas coût des vêtements si bon marché et parfois de si piètre qualité qu'ils sont perçus comme "jetables"). 

"Jusqu'où irons-nous pour avoir du style?"

Nous croyons que la transparence dans l'industrie de la mode est la première étape pour transformer l'industrie. Elle commence par une simple question:

qui confectionne mes vêtements ?

Nous voulons que cette question amène les consommateurs à s'interroger sur leurs habitudes vestimentaires. Nous avons le devoir de vous informer sur les matières que nous utilisons, ainsi que sur les conditions de travail de nos artisans. Vos habitudes d'achat ont le pouvoir d'aider et rendre le monde meilleur.

Nous pensons que la  "Fashion Revolution" a le pouvoir de pousser l'industrie de la mode vers plus de transparence.

Sabine de la team djamo djamo
Maitre Sacko
Thierno